Un Rien C’est Tout est une association à but non lucratif loi 1901

Droit à la dignité : 1€ = 1 femme exilée qui bénéficie de matériel médical pour être soignée

> Projet réalisé :Avec 15 000€ de dons reversés à Gynécologie Sans Frontières, Un Rien C’est Tout permet l’achat de matériel médical pour soigner des femmes exilées.

> Ajoutez 1€ ou plus lors de votre achat en ligne sur fnac.com
> Association partenaire : Gynécologie Sans Frontières

 

L’équipe médicale de GSF se couple aux maraudes de distribution de nourritures pour rencontrer les femmes et les enfants. Deux fois par jour, vers 13H et 20H nos équipes sont simultanément à Grande Synthe (Puythouck) et à Calais (Verroterie). Ces temps de prise en charge sont limités à 1H30-2H00 par l’action commandée des forces de l’ordre qui dispersent les exilés vers les sous-bois. Pendant ces périodes de distributions, nous assurons la prise en charge des femmes et des enfants et depuis juillet 2017, face à l’absence des autres ONG de santé (MdM, Croix Rouge, MSF) nous donnons, dans la mesure de nos compétences et de nos capacités, des soins primaires aux hommes. Cela comprend essentiellement des soins cutanés, et la distribution de médicaments.

En dehors des maraudes de distribution des repas, nous couvrons les autres endroits démantelés, et sites d’accueil (CAO, CADA, CRA)5 : Norrent-Fontes, Angres, Steenvoorde, CAO/CADA de Belval, de Bailleul, d’Abbeville, d’Aniche, de Denain etc…

Les conditions de vie constatées sont pires que tout ce que nous avions pu constater depuis 2015 ; à savoir des conditions de vie : sans camp, ni jungle, sans abri, ni point sanitaire, sans accès aux soins pour les hommes.

 

Depuis début décembre 2016, nous pouvons accueillir en urgence des femmes victimes de violences et des jeunes femmes accouchées isolées, dans un appartement « Refuge ».

Notre refuge est maintenant devenu un lieu pour mettre à l’abri les femmes en grande vulnérabilité. Il atteint régulièrement sa capacité d’occupation maximale.

Deux coordinatrices bilingues (appelées coordinatrices WCR, comme women-center-refuge) assurent la prise en charge logistique et psycho-sociale des femmes hébergées dans le refuge. Les coordinatrices WCR sont sur place pendant un mois au minimum et vivent avec les bénévoles sages-femmes et gynécos dans les appartements mis à disposition à Bourbourg, entre Calais et Dunkerque.

Nous cherchons un 3ème véhicule pour les Coordo-WCR qui ont besoin d’aller recueillir les femmes nécessitant un accueil au refuge. Les femmes y séjournent entre 1 et 3 nuits celui-ci devant rester un hébergement temporaire pour les mises à l’abri d’urgence. Les enfants en très bas âge sont acceptés ; Les hommes et les grands enfants sont interdits dans le refuge.

Ce refuge a pour but d’être un lieu d’hébergement d’urgence nous permettant une prise en charge médico-psycho-sociale des femmes et de leurs enfants (< 3ans). Son accès est garanti 24h/24 7j/7.

L’objectif de ce refuge est de permettre aux femmes de se reposer au cours de leurs parcours. Elles peuvent y recevoir toutes les informations juridiques et médicales nécessaires à leur prise en charge.

 

Avec 15 000€ de dons reversés à Gynécologie Sans Frontières, Un Rien C’est Tout permet l’achat de matériel médical pour soigner des femmes exilées.